Get Adobe Flash player

« Je rêvais d’un autre monde »

Un trou se transforme en papillon ! (@ Sylvie / 2017)

Un trou se transforme en papillon ! (@ Sylvie / 2017)

Comment les oeuvres d’art peuvent-elles modifier notre environnement ? Pirater un lieu, en faire un espace de jeu, un espace où l’imaginaire se mêle à la réalité, tel est le projet mené par Anita Cassi, professeure d’arts plastiques et ses élèves depuis le mois de septembre. Le vernissage des productions réalisées a eu lieu salle des actes, au collège, à 15h45.

Cet atelier de Street art a été ouvert à la pause méridienne les vendredis. Il a également été proposé en 4ème D, classe dans laquelle tous les élèves ont participé.

Voici le discours d’Axel et Gabrielle qui ont participé à l’atelier Street art : « Dès le début de l’année, nous avons respecté un engagement : venir tous les vendredis de 12h30 à 13h30 pour un atelier génial – le street art. Nous avons travaillé sur le thème de l’art urbain en réalisant des photos diverses du collège que nous avons ensuite imprimées. Ces photos ont libéré notre imagination. Cela nous a inspiré ; nous avons dessiné  et crée à la pâte à modeler des personnages ou des éléments que nous pouvions ajouter sur les photos de lieux choisis. Nous avons aussi réalisé des films en stop motion ; une méthode géniale que nous ne connaissions pas auparavant ! Nous avons appris plein de nouvelles techniques et manipuler des logiciels nouveaux. Cet atelier était très instructif et nous avons aimé travaillé ensemble. »

Axel explique ses démarches  (@ Sylvie / 2017)

Axel explique ses démarches
(@ Sylvie / 2017)

Vous l’aurez compris, comme l’explique Anita Cassi « cet atelier n’est pas à voir comme un cours d’arts plastiques mais plutôt comme une réflexion, sur un espace donné. Son but est de faire changer le regard sur le monde du street art et de l’espace urbain, de changer ainsi les mentalités ». Ce projet a été réalisé en partenariat avec la DRAC de Dijon – Franche-Comté, le Rectorat de Dijon, la Minoterie, l’ISBA de Besançon et l’ESPE de Dijon. Les artistes de l’association Le tâche Papier ont également apporté leur soutien et leur savoir-faire puisqu’ils ont participé à la réinterprétation de la sculpture de Berto Lardera qui est au centre notre cour d’honneur.

Un regard poétique sur notre environnement...  (@ Sylvie / 2017)

Un regard poétique sur notre environnement…
(@ Sylvie / 2017)

Comment voir autrement son environnement (@ Sylvie / 2017)

Comment voir autrement son environnement
(@ Sylvie / 2017)

Mme Cassi (au centre) et ses partenaires  (@ Sylvie / 2017)

Mme Cassi (au centre) et ses partenaires
(@ Sylvie / 2017)

 

 

Soyez sociables, Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Catégories
Dis-moi …

Où vas-tu pour les vacances ?

View Results

Loading ... Loading ...
Rejoignez – moi sur …
Sites amis …
lewebpedagogique.com/sguiborat/